Quand réparer un impact pare-brise ?

Ecrit par David le 2 mars 2017. Publié dans Pare-brise

Quand réparer un impact pare-brise

La réparation d’un impact sur le pare-brise devient inévitable lorsqu’il constitue une gêne à la vision du conducteur. Il convient également de réparer en prévision d’une contre-visite, d’un long trajet en voiture ou à l’approche de l’hiver.

Quand l’impact gêne la vision pour conduire

Vous devez absolument réparer un impact sur le pare-brise lorsqu’il se trouve dans la zone devant le conducteur. La loi vous somme également d’effectuer une réparation si le bris de glace est plus grand qu’une pièce de monnaie soit environ 2.5 cm, quel que soit son emplacement sur la vitre. Puis l’existence de trois impacts sur l’ensemble du vitrage frontal vous oblige à effectuer des réparations rapidement. Les traces qui font plus de 30 cm de long vous obligeront à remplacer le pare-brise.

Quand vous devez subir une contre-visite

Vous risquez une contre-visite et une amende si vous conduisez une voiture avec un impact flagrant sur votre pare-brise. Vous pouvez passer le contrôle technique si l’impact se trouve à moins de 4 cm des joints. Sinon, lorsque les autorités vous disent de réparer votre pare-brise impacté, vous avez moins de 60 jours pour vous conformer à la loi. C’est l’article R316-1 du Code de la route qui sera votre référence légale.

Avant l’hiver ou en vue d’un long trajet

Occupez-vous des défauts de votre vitrage avant un long trajet en voiture ou à l’approche de la période hivernale. Pour cause, une vitre fissurée devient vulnérable. La trace pourrait s’étendre lorsque vous roulez à vive allure sur l’autoroute ou pendant le passage sur un nid de poules ou un dos d’âne inaperçu. Puis, une brèche sera un point de départ d’une fissure voire d’une craquelure en cas de choc thermique. Ce sont des raisons pour lesquelles vous devez prendre soin de votre pare-brise avant l’hiver. De plus, vous avez la possibilité d’effectuer la réparation vous-même avec un kit de réparation pare-brise. Toutefois, le service d’un carrossier professionnel sera nettement mieux.

Comment réparer pare brise rayé

Ecrit par David le 1 mars 2017. Publié dans Pare-brise

Comment réparer pare brise rayé

Les années et le climat peuvent faire apparaître des rayures sur votre pare-brise. Celles-ci étant exclues de la garantie « bris de glace », il vous revient d’intervenir pour les enlever. Quelle que soit l’ampleur des rayures, il est toujours possible de réparer un pare-brise rayé.

Astuces pour enlever les rayures d’un pare-brise

L’apparition de rayures est fréquente sur un pare-brise, mais il existe des solutions pour y remédier. Pour chacune de ces astuces, vos mouvements doivent être doux et circulaires.

Astuce 1 : Munissez-vous d’un chiffon doux imbibé de dentifrice et frottez doucement votre pare-brise. Vous pouvez ajouter du bicarbonate de soude pour plus d’efficacité.

Astuce 2 : Imbibez un papier de white spirit et nettoyez votre pare-brise avec. Lavez avec un chiffon doux et rincez.

Astuce 3 : Mouillez un linge doux, roulez-le en tampon et saupoudrez de cendre. Faites des mouvements circulaires sur votre pare-brise pour éliminer les rayures.

Astuce 4 : Utilisez de la laine de verre extra-fine pour nettoyer. Insistez davantage sur les zones rayées, mais toujours avec délicatesse.

Astuce 5 : Prenez un chiffon, imbibez-le de blanc de Meudon et frottez.

Astuce 6 : Imprégnez un chiffon de rouge à polir ou de pâte efface rayures pour carrosserie. Passez ensuite le chiffon sur votre pare-brise rayé.

Vous trouverez également auprès des réparateurs de pare-brise des kits de rayure. Comptez entre 20 et 40 € pour ce kit.

Conseils pour prévenir les rayures sur un pare-brise

Bien que le temps et l’environnement soient à l’origine des rayures sur le pare-brise, quelques conseils pratiques permettent de les éviter.

Respectez toujours vos distances avec la voiture devant vous. Vous réduirez ainsi le risque de gravillons projetés sur votre pare-brise.

En examinant régulièrement votre pare-brise, vous détecterez facilement et à temps les traces de rayures ou de fissures.

En cas de fissures ou d’impact sur votre pare-brise, le remplacement est souvent la meilleure solution.

Comment démonter un pare brise avec joint

Ecrit par David le 28 février 2017. Publié dans Pare-brise

Comment démonter un pare brise avec joint

Si vous avez un ancien modèle de véhicule, vous pouvez remplacer vous-même le pare-brise. Par « ancienne », comprenez que le pare-brise est jointé, mais pas collé. Avec de bons outils, de la délicatesse et de la pratique, vous pouvez réussir cette opération en toute simplicité tout en vous faisant économiser quelques euros.

Munissez-vous des bons outils

Assurez-vous d’avoir les matériels adéquats pour procéder au démontage de votre pare-brise. Munissez-vous d’un ou deux gros tournevis plats de 3 mm. Veillez à choisir des tournevis non pointus. Si vous ne trouvez pas de tournevis larges et plats, utilisez des couteaux à enduire ou des spatules pour dégager le joint.

Bien que le démontage en lui-même soit facile, vous devez demander de l’aide pour mieux le réussir, surtout si vous le réalisez pour la première fois. La durée du remplacement de pare-brise à joint dépend de votre habileté. Pour une première expérience, vous en aurez peut-être jusqu’à 1 h 30.

Démontez votre pare-brise jointé

La première étape consiste à faire sauter le joint. Installé au volant de votre voiture, passez le premier tournevis entre le joint et la carrosserie puis rabattez le joint. Pour cette opération, commencez vers un des angles supérieurs, mais il est toujours recommandé d’entamer sur une grande surface droite.

La deuxième étape est de poursuivre l’opération en passant le deuxième tournevis et de reproduire la première phase. N’oubliez pas de pousser la lèvre du joint vers l’extérieur. Continuez ainsi pour les trois côtés jusqu’à ce que vous libériez la carrosserie. Vous n’aurez plus qu’à extraire le joint de sa gorge. Pour dégager le joint, commencez toujours par la partie supérieure et continuez sur toute la longueur. Si la dépose ne se fait pas facilement, vous pouvez toujours procéder avec la méthode des tournevis jusqu’à ce que le pare-brise soit complètement libéré.

Qui répare ou échange les pare-brise ?

Ecrit par David le 27 février 2017. Publié dans Pare-brise

Si pour une raison ou une autre, votre pare-brise a besoin d’être réparé, voire échangé, sachez que vous avez plusieurs options. Choisissez une solution en fonction de vos attentes et tenez compte du modèle, de l’âge et de l’état de votre véhicule.

Laissez un spécialiste pare-brise s’en occuper

Quels que soient l’âge et le modèle de votre véhicule, un spécialiste pare-brise peut s’occuper de la réparation tout comme le remplacement de votre vitrage. Pour choisir un carrossier, fiez-vous à des critères comme la qualité de prestations, la réputation et la proximité. Lorsque vous faites réparer votre pare-brise, la durée de l’intervention du vitrier durera moins d’une heure. L’injection de résine se réalise en quelques minutes. Cependant, il faut du temps pour que la colle sèche. Certains spécialistes ont des lampes UV pour accélérer le durcissement des produits. Pour une pose complète, compter au moins une journée de séchage avant de reconduire votre automobile. Certains vitriers acceptent de reprendre votre ancien pare-brise et de déduire son prix sur votre facture à condition que son état soit encore acceptable.

Concessionnaires et garages agréés

Pour les voitures récentes, les concessionnaires sont les meilleurs interlocuteurs pour la réparation et le remplacement de pare-brise. Si le véhicule est encore sous garantie, des problèmes comme le décollement des joints ou un souci sonore pourraient être pris en charge par le concessionnaire. Parfois, la marque a déjà des centres ou des garages agréés avec des carrossiers prêts à intervenir. Si le problème vient d’une autre cause que les défauts de fabrication, préparez-vous à payer la prestation. Cependant, cela offre plusieurs avantages comme la disponibilité des pièces d’origine. Les garages agréés seront dans ce cas un bon atout, vous aurez un devis sur mesure que vous pourrez moduler à vos souhaits. Sachez également que l’échange de pare-brise avec une franchise à 0€ TTC est en vigueur chez certains d’eux. C’est le cas pour CenterFilm.

 

Pourquoi le pare-brise gèle ?

Ecrit par David le 24 février 2017. Publié dans Pare-brise

Pourquoi le pare-brise gèle

Retrouver un pare-brise gelé le matin avant de conduire la voiture est une situation désagréable pour tout automobiliste. Si vous vous demandez pourquoi le gel se forme sur votre vitrage, voici deux explications possibles.

Sa température baisse en dessous de celle de l’air

La nuit, le sol est plus frais que l’air. Les objets en contact avec la terre reçoivent cette fraîcheur nocturne surtout en plein hiver. Par ailleurs, le verre et les métaux ont tendance à conserver et amplifier le froid. Leur température est d’environ 5°C inférieurs à celui du thermomètre aérien. Détrompez-vous, la formation du gel ne vient pas du vent. C’est plutôt la rosée du petit matin qui est responsable. Petite parenthèse : l’eau a des qualités rafraîchissantes, raison pour laquelle les humains transpirent pour faire baisser leur température corporelle. Alors, si vous voulez empêcher les gouttelettes d’eau de geler sur votre pare-brise, utilisez une astuce comme l’étalage de carton épais.

Trop d’humidité dans l’habitacle

Dans le cas où votre voiture gèle de l’intérieur, sachez que l’humidité de l’habitacle en est responsable. La buée restée sur le côté intérieur de votre vitrage se solidifie pendant la baisse de température nocturne. Afin de prévenir ce phénomène tout à fait naturel, vous pouvez utiliser une bombe antibuée ou un produit antigel. Sinon, prêtez attention à la circulation de l’air lorsque vous conduisez. Privilégiez l’entrée d’air provenant de l’extérieur dans l’habitacle. Plus sec, il ne permettra pas la condensation et évitera la formation de gel. Si cela vous semble compliqué, alors voyez sur votre console, la partie qui se trouve en dessous de votre autoradio. Il y a une commande qui régule la ventilation. Fixez sur la position où l’air extérieur entrera dans la voiture. L’autre option, le recyclage interne, doit juste être utilisée pour économiser l’énergie du chauffage.

Pare-brise qui siffle, que faire ?

Ecrit par David le 23 février 2017. Publié dans Pare-brise

Le sifflement du pare-brise survient lorsque vous roulez à plus de 100 km. Ce désagrément sonore arrive souvent sur les pare-brises qui ont été remplacés ou recollés. Vous aurez deux options pour y remédier.

Revoir la fixation du pare-brise

Face à un pare-brise qui siffle, essayez de localiser le point d’où le bruit vient. Il se peut qu’il y ait un problème d’étanchéité à cet endroit. Certains magasins proposent des joints destinés au colmatage de pare-brises. Vous pouvez vous en occuper vous-même. Autrement, faites examiner votre véhicule par un carrossier spécialiste du vitrage. Il évaluera la situation en prêtant attention à vos explications, alors soyez précis. Sinon, un petit tour avec des pointes à plus de 120 km/h lui sera démonstratif. Après la localisation des sources sonores, le vitrier aura le choix entre le colmatage léger ou le décollage du pare-brise. Le carrossier va surtout se débarrassera de la colle et éventuellement du joint si le problème vient de cet élément.

Changer le vitrage avec une pièce d’origine

Si la révision de la fixation ne vient pas à bout du sifflement, alors, il reste le remplacement du pare-brise. En effet, même si le bruit vient généralement de la fixation, d’autres causes plus difficiles à résoudre peuvent survenir. Un verre présentant des défauts de fabrication telle que des problèmes de polissage sifflera. Si la voiture est neuve ou encore sous garantie, vous devez la rapporter chez le revendeur ou son carrossier agrée. Dans le cas d’un remplacement de vitrage, il vaut mieux trouver la bonne référence indiquée par le constructeur. Le meilleur endroit pour retrouver des pièces d’origine reste le concessionnaire de la marque. Parfois, il aura encore à faire une commande chez le constructeur. Ce dernier se tournera à son tour vers un fournisseur ou un sous-traitant qui pourrait se trouver à l’autre bout du monde. Pour aller plus vite, trouvez un autre vitrier spécialiste.

Pare-brise qui éclate tout seul, oui mais pourquoi ?

Ecrit par David le 22 février 2017. Publié dans Pare-brise

Pare-brise qui éclate tout seul, oui mais pourquoi

Le pare-brise se casse parfois sans prévenir. Cela arrive souvent au moment inopportun. C’est loin d’être un cas isolé puisque tous les modèles de voitures sont concernés par ce désagrément. Voici quelques causes qui aboutissent à l’éclatement inopiné du vitrage frontal.

Éclatement de pare-brise dû à un choc thermique

Le choc thermique constitue une cause fréquente d’éclatement de pare-brise. Si la vitre est soumise à deux températures trop distantes, la forte variation occasionne sa fissure. Ainsi, évitez de mettre subitement le chauffage en pleine puissance alors que la température ambiante est très basse. Sinon, la pression de l’air chaud emprisonné dans un véhicule exposé en plein soleil suffit à casser les vitres. Cela arrive même si vous avez un pare-brise feuilleté en verres trempés.

Pare-brise mal posé ou trop juste

L’éclatement du pare-brise vient parfois d’un défaut de fabrication et de matériaux de mauvaise qualité. Cette vitre est solidaire au reste de la carrosserie. Pour tenir en place, elle est soumise à une torsion proche du point de rupture. Ainsi, le moindre décalage sur l’axe de pose rend le vitrage encore plus vulnérable. Ce sont surtout les pare-brises de remplacements qui se cassent, notamment s’ils sont trop justes pour leurs baies. Ainsi, les matériaux ne disposent pas de l’espace nécessaire pour se dilater. Le même problème arrive avec des joints inadéquats ou une colle pare-brise trop surchargée.

Défaut de fabrication et verre de mauvaise qualité

La fabrication des vitrages est généralement confiée à des sous-traitants. Ces derniers peuvent parfois être tentés de faire une concession sur la qualité. Le bruit du moteur tout comme les vibrations sollicite fortement le pare-brise. Avec le temps, des microfissures peuvent se former sur les bordures. L’autoradio lancé à pleine puissance, un coup de soleil ou encore la pression du vent suffira à aggraver les microfissures. En dernier mais non les moindres, les produits chimiques pour le lavage réduisent l’élasticité du verre.

Que mettre sur pare-brise contre le gel

Ecrit par David le 21 février 2017. Publié dans Pare-brise

Que mettre sur pare-brise contre le gel

Il existe plusieurs astuces de grande mère pour préserver le pare-brise du gel. Ce sont généralement des produits du quotidien qui se trouvent à portée de main. Les antigels vendus en supermarché peuvent également vous aider.

Placez des cartons sur le pare-brise

Afin de prévenir la formation de gel sur le pare-brise, vous pouvez utiliser des cartons épais. Couvrez toute la surface de votre vitrage avec du carton en cellulose. Cette matière absorbera l’eau qui pourrait se solidifier à la surface de votre vitre pour devenir du gel. Sinon, une bâche ou une couverture peut également vous aider. Ces protections sont à mettre en place à titre préventif. Si le gel est déjà présent, évitez d’utiliser de l’eau chaude pour l’enlever. Le choc thermique occasionnera des fissures. Préférez plutôt l’eau tiède mélangée avec 30% de gros sel.

Pulvérisez du vinaigre blanc coupé à l’eau

Le vinaigre blanc sera efficace pour éviter au gel de se former sur le pare-brise. La veille d’un déplacement par exemple, mettez de l’eau avec du vinaigre blanc dans un vaporisateur. Pulvérisez le mélange sur le pare-brise. Cette solution forme une fine couche de protection qui empêchera le givre de s’agglutiner. La glycérine aura le même effet. Elle laisse des taches grasses qu’il faudra essuyer.

Frottez avec un oignon ou une pomme de terre

Prenez un gros oignon et coupez-le en deux moitiés. Avec la partie plate, frottez délicatement votre pare-brise. Une fine pellicule déposée à la surface empêchera l’eau de durcir sur le verre. La pomme de terre présentera la même vertu protectrice pour votre vitrage frontal. Le lendemain, lorsque vous conduirez votre voiture, il suffira d’éponger avec un chiffon sec ou légèrement mouillé.

Pourquoi réparer son pare-brise sans passer par l’assurance

Ecrit par David le 20 février 2017. Publié dans Pare-brise

Pourquoi réparer son pare-brise sans passer par l’assurance

 

Si vous envisagez de faire réparer votre pare-brise sans passer par l’assurance, vous faites du bien à votre portefeuille et à votre véhicule. Voici quelques raisons de faire la réparation de votre vitrage sans compter sur l’aide de votre assureur.

Le réparateur de pare-brise imposé par l’assurance coûte cher

En premier lieu, sachez que votre assureur peut refuser de prendre en charge une partie ou la totalité des frais de réparation de votre pare-brise. À moins d’avoir lu et compris les clauses de la franchise, vous allez vous perdre dans des détails technico-juridiques. Ce sera toujours votre assurance qui décidera seule de l’issue des travaux et de leurs coûts. Après, même si la compagnie accepte de supporter les frais de réparations, elle va imposer un prestataire. Vous ignorez l’accord entre ce réparateur et votre assurance. Puis, comme il s’agit d’un prestataire commis d’office, les services peuvent ne pas correspondre à vos attentes.

Vous serez mieux servis chez le professionnel de votre choix

Outre l’économie et la simplicité, faire réparer son vitrage sans consulter l’assurance comporte d’autres avantages, notamment « techniques ». Vous disposez de votre entière liberté et de vos pleins droits sur votre bien. Vous avez par exemple le choix entre les procédés de réparation. Le devis sera plus libre et personnalisable pour convenir à vos attentes. Vous avez la possibilité d’ajouter d’autres services ou négocier la garantie sur les travaux effectués par votre vitrier auto.

Vous pouvez vous en occuper avec un kit de réparation

Si vous êtes adepte du bricolage ou un passionné de mécanique, alors vous pouvez vous-même vous occuper de diverses réparations de votre véhicule. Sans demander l’aval de l’assureur, vous avez la possibilité d’acheter un kit de réparation de pare-brise en magasin. Ce sera plus simple.

Pare-brise qui se décolle, que faire ?

Ecrit par David le 17 février 2017. Publié dans Pare-brise

Pare-brise qui se décolle, que faire

 

Le pare-brise peut parfois se décoller de la carrosserie. Que le décollage soit dû aux vibrations, aux chocs, ou aux joints défectueux, la solution consiste à détacher intégralement le vitrage avant de le recoller. Ces deux opérations sont obligatoires pour un meilleur maintien. Vous ferez mieux de confier les travaux à un professionnel.

Enlever les joints défaillants

Si vous comptez prendre en main le recollage, alors il vous faudra une corde à piano et deux morceaux de bois. Faites passer le fil à travers l’endroit décollé du pare-brise. À la manière d’un fil à couper le beurre, enlevez le bourrelet de colle qui n’a plus d’adhérence. Effectuez les mouvements d’allers-retours qui vont vous débarrasser de la colle. Les professionnels utilisent cette technique, mais avec des fils chauffants.

Recoller le pare-brise

Une fois que le pare-brise est totalement débarrassé de la colle qui l’a maintenue en place, vous l’enlevez à l’aide d’une chambre à air passé à l’intérieur de la voiture. Idéalement, il faudra manœuvrer à plusieurs et avec une ventouse destinée à cet effet. Après, vérifiez si les joints sont encore en état de servir. Autrement, pensez à les remplacer. Le mieux serait d’appeler un concessionnaire qui distribue la marque. Il suffit de bien lui indiquer le modèle du véhicule. À ce titre, le décollement de pare-brise devrait être réglé auprès des garages et concessionnaires agréés. Appliquez de la colle à pare-brise et replacez la vitre dans sa baie.

Faire appel à un spécialiste

Plus simple, vous pouvez faire appel à un vitrier professionnel ou déplacer votre voiture jusqu’à son atelier. Il évaluera la situation. S’il est de bonne foi, ce spécialiste vous dira si le joint est encore récupérable ou non. Normalement, le pare-brise recollé doit encore sécher pendant une journée avant d’être totalement solide.

Nos réalisations Auto

Nos Réalisations Bâtiment